Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ame Vietnamienne - Em là cô gái Pháp mà hồn em là người Việt
  • Ame Vietnamienne - Em là cô gái Pháp mà hồn em là người Việt
  • : Passionnée par le Vietnam, et ses chansons aux textes si poétiques ... Aujourd'hui c'est par le chant que j'aime exprimer tout mon amour pour ce pays... J'espère à travers mes chansons, vous faire rêver et voyager à travers le Vietnam ...
  • Contact

Message De l'Auteur

Faire connaissance


Love singing and performing
Vietnamese music

Niềm Đam Mê Âm Nhạc

HoaMai.gif
Localisation PARIS - FRANCE - PHÁP

Pour m'écrire  :
Mail : hongtuyet3@gmail.com

Passionnée depuis toujours par le Vietnam, et ses chansons aux textes si poétiques ...
 
Aujourd'hui c'est par le chant que j'aime exprimer tout mon amour pour ce pays...

J'espère à travers mes chansons, vous faire rêver et voyager à travers le Vietnam ...
J'ai crée ce blog afin de partager mon amour pour le Vietnam...
ma passion pour les chansons Vietanmiennes que j'aimerai faire connaître autour de moi ...

HoaMai.gif

Pour me suivre :

Ma Page Facebook

 

Rechercher - Tìm Kiếm

Visiteur(s) en Ligne

Horloges

Heure de Saigon



Heure de Paris





Sách vàng - Livre d'Or

Si vous avez une question à me poser ... Une suggestion une idée à partager ... Voici mon livre d'or que je vous invite à signer...De tout coeur Merci...

Geo-Visite

free counters
5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 14:11


Le costume national des Vietnamiens Áo Dài (Lit : Ao : Vêtement_Dai : Long), et prononcé "Ao Zai" se présente comme une tunique ajusté au col montant qui tombe jusqu'au genoux ou plus bas. Elle est fendu sur les cotés à partir de la taille et se porte sur des pantalons amples. A la fois sobre, élégante, séduisante et provocante, on a coutume de dire que "l'Áo Dài couvre le corps tout en le révélant".

L'Áo Dài est une création relativement récente puisqu'elle date de la moitié du 18 ème siècle. Impressionné par l'élégance des costumes Mandchous sous le règne des Qing, un seigneur Vietnamien instaura le port d'un vêtement national inspiré de ce modèle Chinois. Il remplaça la robe traditionnel dont la couleur et la forme varié selon le statue social et la fonction exercé. Jusqu'alors les femmes portaient un ensemble un ensemble 4 pièces (Áo Tu Than) formé d'une jupe longue et d'une veste noué sur le devant comme c'est encore l'usage dans certain village du Nord.

L'áo dài d'avant les années 30.

Dans les années 30 , de nouvelles influences culturelles déferlèrent à Hanoi, aboutissant à la formation d'un groupe de "progressistes " , dont le peintre " Cát Tuong " , l'auteur du style " Áo Dài " de la dernière mode, dit "Áo Dài Tuong " (pseudonyme signifiant "Le Mur " en français) le modifia : il rallongea le bas de ma tunique et le fit plus près des courbes du corps, et mit les boutons de fermeture sur le côté. Au début, certains "conservateurs " désapprouvaient la coupe enserrant la taille, et qui faisait ressortir les courbes de la féminité, pas convenable pour les jeunes filles de bonne famille. Vaille que vaille, le nouveau modèle eût le dernier mot par la pratique et devint bientôt populaire chez les classes aisées.

Actuellement, un nouveau style "
Áo Dài" est en cours: le "Áo Dài " moderne se différencie du "Áo Dài Le Mur " par la couleur semblable entre la tunique et le pantalon.


La couleur varie selon la mode, la forme et l'age. Un tissu de même couleur peut être utilisé pour le costume entier ou pour la robe seulement dans ce cas le pantalon sera blanc ou noir. Les tuniques peuvent être de tissu uni, sur-imprimé, ou rehaussé d'une ou broderie, d'un motif peint. Aujourd'hui il existe de plus en plus de variations et de liberté dans la conception.
 

De nos jours l'Áo Dài fait partie intégrante de la culture et de la nation, il est présent dans le domaine de l'art, ainsi que dans la vie quotidienne. Le Áo Dài qui laisse une première profonde impression d'un enfant est celui de la grand mère lorsque celui-ci est permit de l'accompagner en visite chez des parents lors de jours spéciaux. C'est également l'image que peut avoir un enfant le matin ou la mère sort pour le travail. Si l'entant est une fille, la tunique sera son uniforme au lycée, au contraire si l'enfant est un garçon son coeur pourrait être touché par la grâce de l'une de ses camarade et plus tard il devient le costume le plus charmant de la jeune marié et parfois même du mari le jour des noces. La tunique vietnamienne reste dans la mémoire de beaucoup inoubliable et intrinsèquement attaché aux différents événements important de la vie.

Pour les étranger et par mis les amis autour du monde, l'Áo Dài est une image familière, leur rappelant un petit pays mais une civilisation vieille de 4 milles ans ou le costume traditionnel semble l'un des travaux les plus créateur. Avoir un Áo Dài semble avoir la chance de comprendre plus au sujet du Vietnam et de sa culture et aussi raccourci l'espace entre eux et le Vietnam. Etre riche
dans ce cas présent de valeurs qui sont plus qu'un vêtement...
 



 

"Mes chers amis  ! N' importe où,  à Paris ou Londres, lorsque vous verrez un Áo Dài très doux dans la rue, vous y trouverez l' âme du pays natal ."

 

 

Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Culture et Traditions
commenter cet article

commentaires

Katy 21/07/2015 09:12

Chao
Cest katy tu te souviens?
Dis moi jaurais quelque chose a vous demznder au sujet des soiree vietnamienne de fin dannee
Pouvez vous menvoyez mail
Shimura.93@gmail.com
Merci

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -