Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ame Vietnamienne - Em là cô gái Pháp mà hồn em là người Việt
  • Ame Vietnamienne - Em là cô gái Pháp mà hồn em là người Việt
  • : Passionnée par le Vietnam, et ses chansons aux textes si poétiques ... Aujourd'hui c'est par le chant que j'aime exprimer tout mon amour pour ce pays... J'espère à travers mes chansons, vous faire rêver et voyager à travers le Vietnam ...
  • Contact

Message De l'Auteur

Faire connaissance


Love singing and performing
Vietnamese music

Niềm Đam Mê Âm Nhạc

HoaMai.gif
Localisation PARIS - FRANCE - PHÁP

Pour m'écrire  :
Mail : hongtuyet3@gmail.com

Passionnée depuis toujours par le Vietnam, et ses chansons aux textes si poétiques ...
 
Aujourd'hui c'est par le chant que j'aime exprimer tout mon amour pour ce pays...

J'espère à travers mes chansons, vous faire rêver et voyager à travers le Vietnam ...
J'ai crée ce blog afin de partager mon amour pour le Vietnam...
ma passion pour les chansons Vietanmiennes que j'aimerai faire connaître autour de moi ...

HoaMai.gif

Pour me suivre :

Ma Page Facebook

 

Rechercher - Tìm Kiếm

Visiteur(s) en Ligne

Horloges

Heure de Saigon



Heure de Paris





Sách vàng - Livre d'Or

Si vous avez une question à me poser ... Une suggestion une idée à partager ... Voici mon livre d'or que je vous invite à signer...De tout coeur Merci...

Geo-Visite

free counters
29 octobre 2006 7 29 /10 /octobre /2006 18:39

Ho-chi-Minh-ville.jpg
Il est très aisé de juger de la popularité dont jouit un temple _ et de l'éfficacité reconnue de la divinité en l'honneur de laquelle il à été édifié _ à la densité du brouillard d'encens qui obscurcit l'intérieur et noircit les poutres et colonnes. Un temple , sans ces volutes de fumée odorante, n'est qu'un monument sans signification, un endroit triste et abandonné. Le plus spectaculaire ornement des temples d'origine Chinoise sont d'énormes spirales d'encens suspendues au plafond. Elles sont allumées surtout à l'époque du nouvel an et se consument très lentement pendant toute la durée de la fête. Au centre pend un languette de papier rouge portant le nom du donateur, afin que la divinité en dispense pas ses bienfaits au hasard. Allumer un bâtton d'encens est le premier geste rituel de tous les cultes, le parfum est destiné à attirer l'attention du dieu ou de l'esprit dont on sollicite l'appui. Mais son utilisation ne se limite pas au temple. De même pour le culte des ancêtres, dans chaque maison quelques bâtonnets _ jamais moins de trois _ ne brûlent devant la photo d'un parent, ou dans la cuisine, en l'honneur du dieu du foyer. Il s'en consomme donc beaucoup. Il existe d'innombrables fabriques, les plus simples sont de fines tiges de bambou colorées en rouge, puis trempées à plusieurs reprise dans un mélange collant de sciure de bois, de teinture et de parfum. Séché sur des tréteaux, ces tiges sont ensuite emballées dans du papier, rouge naturellement. L'encens le plus ordinaire est parfumé avec des essences florales bon marché. Le meilleur n'en à pas besoin, il est fait avec une sciure d'un bois odoriférant comme le santal.

Spirales d'encens :


Atelier de fabrication :



Le séchage :



Bouquet d'encens - Fabrique à Hue :


Prêt pour la vente :

Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Culture et Traditions
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -