Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ame Vietnamienne - Em là cô gái Pháp mà hồn em là người Việt
  • Ame Vietnamienne - Em là cô gái Pháp mà hồn em là người Việt
  • : Passionnée par le Vietnam, et ses chansons aux textes si poétiques ... Aujourd'hui c'est par le chant que j'aime exprimer tout mon amour pour ce pays... J'espère à travers mes chansons, vous faire rêver et voyager à travers le Vietnam ...
  • Contact

Message De l'Auteur

Faire connaissance


Love singing and performing
Vietnamese music

Niềm Đam Mê Âm Nhạc

HoaMai.gif
Localisation PARIS - FRANCE - PHÁP

Pour m'écrire  :
Mail : hongtuyet3@gmail.com

Passionnée depuis toujours par le Vietnam, et ses chansons aux textes si poétiques ...
 
Aujourd'hui c'est par le chant que j'aime exprimer tout mon amour pour ce pays...

J'espère à travers mes chansons, vous faire rêver et voyager à travers le Vietnam ...
J'ai crée ce blog afin de partager mon amour pour le Vietnam...
ma passion pour les chansons Vietanmiennes que j'aimerai faire connaître autour de moi ...

HoaMai.gif

Pour me suivre :

Ma Page Facebook

 

Rechercher - Tìm Kiếm

Visiteur(s) en Ligne

Horloges

Heure de Saigon



Heure de Paris





Sách vàng - Livre d'Or

Si vous avez une question à me poser ... Une suggestion une idée à partager ... Voici mon livre d'or que je vous invite à signer...De tout coeur Merci...

Geo-Visite

free counters
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 01:40

"Dans la verdure des contrefort du massif central, les corons sont alignés en rangs d'oignons et dans la grande rue trône l'unique café-restaurant-épicerie. Les maisons avec leur jardins potager et leurs fleurs donnent à Noyant dans l'Alliers une allure familière.

 

Mais regardant à la terrasse du café ont est transporté dans un autre monde. L'enseigne annonce : "Restaurant Viêtnamien, produits exotiques" et la femme qui sort de l'épicerie porte le traditionnel chapeau pointu Vietnamien. Entre les maisons elle nous entraîne dans le spectacle inattendu d'un village Vietnamien au coeur de la France."

 

Cet extrait du livre "Nous venons du Viêtnam" m'avait dans ma jeunesse beaucoup intrigué ... mais à l'époque je ne pensais pas avoir un jour l'occasion de visiter cet endroit... mais une invitation inattendu fit me permis de découvrir ce village imaginé.


LivreNoyant.gif

 

Noyant est un ancien village de mineurs Polonais où furent reloger plus de 500 rapatriés d'Indochine, entre 1954 et 1960. Chacun sait ou se souviendra en me lisant qu'au temps de la colonisation du Viêtnam, les soldats et colons Français épousèrent, parfois qualité de seconde épouse des Vietnamiennes. De ces mariages sont nés des enfants Eurasiens. Ils ne furent jamais considérés comme des Français par les colons, ni comme des Viêtnamiens par les Viêtnamiens.

 

Après la défaite Française, beaucoup de ces Eurasiens quittèrent le Viêtnam. Ils perdirent leur nationalité Viêtanmienne et furent rapatriés. Par leur père, plus rarement par leur mère les Eurasiens étaient Français, ils connaissaient la culture Française, les garçons étaient allés dans les écoles Françaises mais l'arrivée en France fut un dépaysement complet.


Bambou.gif

Visiter le site de Noyant :

 

http://www.noyantdallier.fr/

 

Bambou.gif

Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Histoire - Geographie
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 12:55

 

StatueIndochine.gif

 

Pénétrant ces lieux abandonnés et mystérieux je ne me doutais pas que se  cachait ici un pan de l'histoire de France ... au fond d'une jungle de friche tout à l'Est de parc du Bois de Vincénnes. Mais si le Jardin Tropical ne fait rien pour se rappeler aux souvenirs des passants c'est que son passé n'a rien dont la France pourrait s'enorgueillir ...


Car soudain me revint le souvenir d'un reportage vu récemment à la télévision ... Construit en 1899 dans le but initiale d'améliorer la productivité agricoles des colonies, ces lieux accueillirent par la suite en 1907 l'exposition Coloniale de Paris ... Témoignage d'une époque heureusement révolu.


PorteChinoise_Craft.gif

 

En effet, l'exposition en question n'était autre que la reconstitution grandeur nature de villes des pays alors colonisés par les Français. On pouvait alors y voir un campement Touareg, des femmes Soudanaise, des villages Indochinois, Malgaches, Congolais et de Nouvelles Calédonie. Au comble on fit venir des hommes de chaque ethnies directement des colonies pour jouer leur propre rôle devant des visiteurs qui venaient les scruter comme on le ferait avec les animaux d'un zoo.

 

Un gros succès à l'époque fit de lui un parc véritable parc d'attraction ... Durant la première guerre mondiale, plusieurs bâtiments sont transformés en hôpitaux servant à accueillir les blessés des ressortissants des colonies qu'on ne souhaitait pas comme la formule le dit qu'ils soient mélanger aux "vrais Français !!" .... Désormais c'est à une végétations luxuriante que l'on à laissé la liberté de reprendre le dessus et de tout recouvrir.

 

Car aujourd'hui seul subsistent dans des états de ruine quelques rares édifices ... pavillons fissurés de toutes part ...  monuments construit à la mémoire des combattants d'Outre-France métropolitaine... le tout parfois entourés de rubans de sécurités, et autre pancartes "Attention danger !!".

 

Poursuivant mon chemin vers l'inconnue :

 

EsplanadeDinh-copier.gif 

  Je me retrouvais devant un édifice à la fois surprenant et magnifique ... je me retrouvais un peu comme au Vietnam ...

 

Le Dinh étant à l'origine l'appellation de la maison communale ou les habitants d'un même village on l'habitude de se retrouver. Il fut construit par les habitants du village de Phu Cuong chef lieu de la province de Thu Dau Mot et fut envoyé pour l'exposition coloniale de Marseille en 1906. Aujourd'hui il  n'existe plus, il à parait disparu dans un incendie criminel et à été remplacé en 1992 par un mini pavillon d'architecture plutôt Chinoise.

 

En face de cette pagode, on peut encore admirer un portique de pierre Sino-Vietnamien. Au centre de la cour une urne funéraire de bronze monumentale, copie des urnes dynastiques du Palais Impérial de Hue. (Avant d'être à coté je n'avais jamais imaginé que ce puisse être si haut et si imposant)

 

Sur le coté on peut encore voir un monument au mort dédié aux souvenir des Indochinois Chrétiens.

 

HongTuyet_EsplanadeDinh.jpg

Malgré ce passé dont on est finalement plus si fière... je trouve très triste que de si belles structures, témoignages d'architectures d'un pays lointain que nous n'aurons pas tous l'occasion de visiter, soient ainsi laissé à l'abandon et à l'oublie... alors qu'elles pourraient accueillir très agréablement dans une atmosphère de plénitude, les visiteurs dans un beaux jardins entourés de bambou les faisant voyager à 1000 lieu d'ici.

 


Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Histoire - Geographie
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 18:15
Selon la légende une immortelle et un dragon tombèrent amoureux, et s'établirent à Ha Long. Ainsi pour prouver leur amour, décidèrent de fonder une famille et leur naquis quelques mois plus tard 100 oeufs de dragons. Mais leur famille respective n'acceptant pas cette union, les obligea à se séparer. Alors que l'immortelle demeura se réfugia sur les haut plateaux, le dragon s'engouffra dans les eaux profondes de la baie, emportant chacun 50 de leurs enfants. Ainsi selon la légende naquirent les 54 ethnies du Vietnam.

Ces 54 ethnies représentent plus de 10 % de la population totale du pays. Un très grand nombre réside dans les hauts plateaux, mais certaines tribu habitent dans la région de Sapa. Ces tribus conservent leurs propre mode de vie, leur coutumes et leus costumes traditionnelles. Le nombre de représentant varie selon chaque ethnie, certains sont plus d'un million comme les Tay alors que d'autre sont seulement une centaines. Celles qui résident dans la région montagneuse du Vietnam, mènent une vie rudimentaire, vivant de chasse et de l'agriculture.


Présentation de quelques ethnies :

Les Kinh :

Les kinh ou Vietnamiens, majoritaire sont établis dans les régions basses et les plaines côtières, régions de cultures intensive ou la densité est très forte.

Les Hoa :

Les Hoa sont les Chinois, on estime à plus d'un million le nombre de Chinois établis actuellement au Vietnam. Trois mille d'entre eux ont conservé la nationalité Chinoise tandis que les autres appelé Hoa ont adopté la nationalité Vietnamienne. Quelque soit leur statut ils perpétuent les traditions et les coutumes de leurs ancêtres. Ils sont surtout établient à Cholon, la "Chinatown" de Ho Chi Minh Ville ou ils forment une communauté prospère.

Les Tay :

Établi dans la province de Cao Bang, Lang Song, Bac thai et la région de Dien Bien Phu. Leurs villages généralement entourés de haie de bambou, est constitué de maisons sur pilotis. Leur moyen de subsistance est principalement la culture du riz, mais aussi du soja, de l'anis, de la cannelle, du thé, du tabac, du coton et enfin de divers fruits. Ils pratiques également l'élevage et la pisciculture. Ils entretiennes des échanges avec les Vietnamiens et ont d'ailleurs adoptés des divinités bouddhiques.

Les Nung :

Très proche des Tay par leur langue et leurs coutumes, principalement établi dans la zone du fleuve rouge, région de Cao Bang et Lang Son. C'est un peuple de riziculteurs, ils cultivent également le mais, le millet, l'arachide, la patate douce, ainsi que les fruits. Pratiquent également l'élevage de bétail et de volailles, cultive aussi le coton et l'indigo qui leur servent à la confection de vêtement.

Les Thai :

Ils vivent dans le Nord Ouest du Vietnam, sur les berges du fleuve rouge, et se divisent en deux groupes dis Thai Noirs et Thai Blancs à cause de la tunique portée par les femmes, c'est souvent à des détails vestimentaire que se reconnaissent entre eux les sous groupes. L'habitat des Thai Noirs est reconnaissable à leur maison sur pilotis en forme de carapace de tortue, alors que les Thai Blancs est de plan rectangulaire agrémenté d'un balcon. Ils pratiquent la riziculture irriguée et cultivent le mais, le manioc, la patate douce, le coton et l'indigo. Ils pratiquent également la cueillette, la chasse et la pêche. Les femmes Thai sont réputés pour leur tissage et leurs broderies et fleurs et d'animaux.

Les Hmong ou Meo (dans l'ancienne litterature) :

Répartis dans les villages des hauts plateaux du Tonkin. Leurs maisons sont en bois construite à même le sol alors que les greniers sont eux sur pilotis. Les Hmong pratiquent la riziculture en terrasse, la culture sur brûlis du mais et de l'opium. D'un autre côté pour des besoins textile cultivent le chanvre, et le coton, et les fruits qu'ils produisent sont renommé dans tous le pays pour leur qualité. Les Hmong qui ornent leur jupes de couleurs diverses sont appelés les Hmong bariolés alors que les Hmong Noirs et Blancs portent des jupes unies.

Pour découvrir toutes les autres ethnies du Vietnam, leur costume ainsi que leur répartitions sur le territoire voici un très bon site :www.matonkinoise.com/DE-POPULATION.htm



Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Histoire - Geographie
commenter cet article
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 17:36



Ancienne capitale du Vietnam, classée patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, Huê possède un puissant pouvoir d'évocation et de rêve. Elle symbolise l'histoire, la poésie, la littérature, une brillante vie culturelle. Car où trouver ailleurs un rythme si paisible, une Rivière des Parfums aussi romantique, des tombeaux royaux aussi impressionnant ?


De plus ne dit on pas qu'on y rencontre les filles les jeunes filles les plus ravissantes du pays ... ? Un vieil adage Vietnamien affirme ceci "Les trois perfection : la cuisine Chinoise, les maisons Françaises, les filles de Huê".


Surtout connu de par le monde pour son pont Truong Tien qui enjambe la Rivière des Parfums et sa pagode Thien Mu qui crée la romance de son inoubliable beauté. Huê est aussi connu pour sa couleur "Violette" appelé "Tim Huê" car toutes ses rue sont garnies d'arbres alignés, ce qui recouvre la Rivière des Parfum de Violet.

Pont Truong Tien



Pagode Thien Mu



Thua Thien Huê ou "province de Huê" est couché au centre du Viêtnam, regardant à l'extérieur vers la mer à l'Est est appuyé à l'imposante montagne Truong Son à l'Ouest. Un terrain inégal, des plaines étroites et sévèrement recouverte par les eaux. Cependant c'est toutefois elle possède des paysages d'une grande beauté et figure sur la liste des régions les plus riche. Ce terre fut au 14 éme siécle, le cadeau de mariage du roi à la princesse Huyen Tan - Chau O et Chau Ly furent renommé Chau Tuan et Chau Hoa.

Hoa qui était prononcé Huê qui est présentement son nom. Autrefois capitale durant le régne de la dynastie Tay Son appelé alors Phu Xuan. A cette époque Huê à été le centre politique et culturel du Vietnam pendant 200 ans. Tout au long de l'histoire Huê à maintenu le modèle des tombes impériales décorés.



La particularité de Huê est sont harmonie entre valeurs royales et culture traditionnel, qui se distingue toujours dans les fêtes et coutumes. Huê le jour beauté pittoresque devient la nuit venue plus mystérieuse et charmante notamment par l'élégance des filles en Ao Dai blanc ou violet. Mais attention, un dicton local assure que les filles de Huê sont comme les Hoa Mắc Cỡ, ces petites plantes de 1 ou 2 cm de haut , coiffées de boule de poils violets. Elles poussent dans les champs autour de la ville. Dès que l'on touche leurs feuilles élancées celles ci se recroquevillent aussitôt sur elles-même.



Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Histoire - Geographie
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -