Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ame Vietnamienne - Em là cô gái Pháp mà hồn em là người Việt
  • Ame Vietnamienne - Em là cô gái Pháp mà hồn em là người Việt
  • : Passionnée par le Vietnam, et ses chansons aux textes si poétiques ... Aujourd'hui c'est par le chant que j'aime exprimer tout mon amour pour ce pays... J'espère à travers mes chansons, vous faire rêver et voyager à travers le Vietnam ...
  • Contact

Message De l'Auteur

Faire connaissance


Love singing and performing
Vietnamese music

Niềm Đam Mê Âm Nhạc

HoaMai.gif
Localisation PARIS - FRANCE - PHÁP

Pour m'écrire  :
Mail : hongtuyet3@gmail.com

Passionnée depuis toujours par le Vietnam, et ses chansons aux textes si poétiques ...
 
Aujourd'hui c'est par le chant que j'aime exprimer tout mon amour pour ce pays...

J'espère à travers mes chansons, vous faire rêver et voyager à travers le Vietnam ...
J'ai crée ce blog afin de partager mon amour pour le Vietnam...
ma passion pour les chansons Vietanmiennes que j'aimerai faire connaître autour de moi ...

HoaMai.gif

Pour me suivre :

Ma Page Facebook

 

Rechercher - Tìm Kiếm

Visiteur(s) en Ligne

Horloges

Heure de Saigon



Heure de Paris





Sách vàng - Livre d'Or

Si vous avez une question à me poser ... Une suggestion une idée à partager ... Voici mon livre d'or que je vous invite à signer...De tout coeur Merci...

Geo-Visite

free counters
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 21:25

image 27569 1 2752

 

       A titre d'information pour mes lecteurs aimant le Vietnam et la lecture, cette article pour vous faire part de ce nouveau roman dont l'action se déroule en grande partie dans le vietnam passé et actuel, l'héroïne étant vietnamienne. L'action se passe aussi en Lozère

 

 

      Le roman est recommandé par l'association des Lozériens de Paris (Voir mois de Mai sur le site : http://www.lozeriens-de-paris.com/?cat=39 )

 

 

 Commentaires laissés sur le site de mon éditeur :
http://www.edilivre.com/les-saisons-serge-rubio.html#review-anchor

 

FLeursBleuLigne.gif

 

Historique de l'ouvrage :

Depuis plus de 20 ans, depuis que je suis tombé amoureux de l'Aubrac et la Margeride, je vis mes étés à Martinac (la Panouse/48600/ lozère).

Il y a à peu près 8/10 ans, après un voyage magnifique au Viet Nam, j'avais écrit un roman pour moi, sans prétention ...

Il permet de voyager, de relier et découvrir au travers d'une intrigue le Viet Nam actuel et passé et la Lozère...

Je n'avais aucunement l'intention de le publier mais lorsque les deux seuls habitants à l'année de Martinac, Baptiste et Marie, mes amis, deux personnes comme il n'en existe que très peu, sont partis tutoyer les étoiles, j'ai décidé de publier et de leur dédier cet ouvrage. 
 

Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Littérature
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 00:05
Arrivee

Anéanti par la mort de sa femme survenue alors qu'elle mettait au monde leur enfant, un homme choisit la solitude de l'exil. Trente ans plus tard, au seuil de sa propre mort, il décide de retourner dans son pays natal pour retrouver sa fille.

 

En se lançant à la poursuite de cette figure inconnue, que cherche t'il exactement ? Le double vivant de son amour perdu ? Un sentiment tardif de paternité ? Ou un reflet de lui même, qui lui survivra ?

 

En finalité ce livre m'a un peu déçu ... peut être en comparaison avec le roman "Sur Place" du même auteur que j'avais particulièrement aimé et qui m'avait fait vibrer ... mais c'est tout de même un bon livre. De nouveau un roman sur l'exil mais celui ci volontaire et intérieur.

      Sa particularité est que l'on ne sait rien du héros, ni son nom, ni ou il se rend si précipitamment ... et que si l'on ne connaît pas le Vietnam on peut lire ce livre sans jamais savoir que c'est là bas que s'est rendu notre homme !!

      Le narrateur est un vieil homme brisé par le décès de sa femme tant aimée, morte au cours de son premier accouchement. Aujourd'hui c'est gravement malade et proche de la mort que la décision s'oppose à lui de retourner dans son pays natal à la recherche de sa fille qu'il à abandonné, se réfugiant dans la douleur, l'exil d'une vie fantomatique vide et étriqué.

Des années d'avant il ne lui reste qu'une photo ... et quelques souvenirs plus ou moins flou ... qui lentement et petit à petit comme tâtonnant dans le noir et dans la brume de ses souvenirs il découvre parfois dans les petits détails, des informations qui le font progresser dans la quête ultime ... connaître sa fille dont il ignore tout !!

      Ce roman je l'ai aussi ressentit comme la douleur de la vieillesse, e la mort proche, du regret des actes ... même si aucune autre solution n'eut semblé convenir !! Malgré son action passé je ne peux pourtant pas jugé cet homme qui s'est malgré tout s'est enfermé par sa décision dans une prison de vide, 24 années vide de sens, tout comme les 24 photos de sa dernière pellicule... Au final, je retiens de ce livre qu'il nous apprend cette chose que je savais déjà : parfois ce n'est pas l'aboutissement qui compte mais le chemin parcouru ... le chemin vers la paix intérieure.

 

C'est un livre facile à lire, il se présentent en courts chapitres de quelques pages, il se lit très vite, en deux heures je l'avais fini... du coup c'est pas très rentable !!

 

Le passage qui m'a marqué :

"Pendant trente ans, mon existence à tourné autour e cette seule et unique image, une image fixe et cadavérique, l'image froide et blanche d'une défunte.

Depuis sa disparition, c'est ainsi que je survis, refermé sur son souvenir comme sur un tombeau. Je me suis emmuré moi même dans son absence. Quoique de l'extérieur mon existence semble suivre son cours, j'ai vécu intérieurement dans un passé figé, gelé, comme si le temps s'était coagulé. Ces vingt quatre dernières années surtout, je les ai passées dans une atmosphère toujours plus comateuse où je me voyais déambuler comme un mort vivant.

Pourtant depuis le jour ou je suis revenu ici, j'ai le sentiment d'être de nouveau inscrit dans le temps. Les heures ne coulent plus à perte, suspendues entre le néant de la veille et le vide du lendemain."

 

 

Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Littérature
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 01:39

Récemment après avoir lu pas mal de livre d'auteurs Japonais, je me remets à littérature d'auteurs Vietnamiens ou portant sur le Vietnam et je me suis dit que ce serait interessant de les partager avec vous !!

 

MargueritesRoses

 

Note sur l'auteur : Née en 1979 à Clamart, Minh Tran Huy est rédactrice en chez adjointe au Magazine littéraire et chroniqueuse aux "Mot de minuit", l'émission culturelle de Philippe Lefait (France2)

La Princesse et le Pêcheur est son premier roman.

 

MargueritesRoses

 

9782742769537.jpg Résumé du livre


Jamais un conte n'est vraiment innocent, ni tout à fait dénué de cruauté. En la personne de Nam, jeune Vietnamien depuis peu réfugié en France, la narratrice croit reconnaître le prince charmant. Ils sympathisent, se revoient, se confient, s'inventent un territoire secret. Mais quelque chose éloigne les gestes de l'amour : le beau garçon la traite comme une petite soeur.

A quelque temps de là, elle accompagne ses parents au Vietnam, où ils retournent pour la première fois. Devant elle, née en France, élevée et protégée comme une fille unique, le rideau se déchire. Les secrets affleurent, les rencontres dévoilent les tragédies qu'ont connues les siens. Que Nam a laissées derrière lui, peut-être...

 

MargueritesRoses

 

« Mono no aware, disent les Japonais pour désigner la poignante mélancolie des choses, leur beauté éphémère et précieuse, sitôt éprouvée, sitôt perdue »

MargueritesRoses

 

Mon sentiment après avoir lu ce livre,  c'est que je comprend d'avantage les Vietnamiens ... les enfants qui sont nés en France, qui sont seuls à la recherche de leur identité, perdu dans la difficulté d'avoir à assumer deux cultures. Qui subissent l'autorité des parents,  une éducation sévère,  le poids vis à vis d'eux qui ont tout quitté pour un avenir meilleur, de  toujours se supasser. Le Vietnam qu'on leur "rabâche" sans cesse mais qui ne represente que des mots couchés dans un livre, une leçon d'histoire apprise par coeur,  une image flou de leurs origines ...

Mais aussi le destin et la vie des parents qui ne sont plus à leur place nulle part, évitant de parler du passé, ils se sont réfugié dans le travail pour oublier, désormais tout leurs espoir ils les fondent dans la réussite de leur enfants ... qui serait au final la seule chose qui justifierait d'avoir tout perdu.

 

C'est aussi le récit d'un amour impossible entre Lan née en France et Nam "Boat People" ayant fuit le Vietnam avec son frère en laissant dérière lui le reste de sa famille. Il semble que tout les oppose et que le seule trait d'union de leur destin soit le Vietnam...  et pourtant les non dit, les silences, les douleurs que l'on enfouit au plus profond de son coeur, c'était tout ce qu'ils partagé sans avoir besoin d'y mettre des mots ... c'est bien ceci qui les liait.

 

Si vous ne connaissait pas les légendes Vietnamiennes, ce sera une découverte en plus car ce livre en est rempli, ce qui lui donne une certaine légèreté et une poésie qui contraste avec "la réalité"  parfois cruel du récit, les destins tragiques et douloureux de sa famille et amis, ceux qui ont fuit, mais aussi de ceux qui sont resté...

 

MargueritesRoses

 

Le passage du livre qui m'a le plus marqué sont aussi les derniers mots  de ce roman ...

"Dans la vie, on croise des gens précieux, qu'on voudrait garder toujours auprès de soi, mais qui, pour des raisons qui ne tiennent ni à eux, ni à nous, sont forcés de s'en aller. Ce n'est pas qu'ils nous abandonnent de leur plein gré, ni que nous soyons coupables de n'avoir pas su les retenir, c'est juste que, parfois, il ne peut en être autrement. Il m'est arrivé de chérir profondément des êtres que j'ai perdus, et c'est peut-être pour cela qu'on écrit, pour les retrouver et cheminer, l'espace d'un instant, à leurs côtés. Comme si rien n'avait changé."

 

MargueritesRoses

 

Si vous avez lu ce livre n'hésitez pas à partager vos critiques et impressions ... Notamment je ne suis pas sur de comprendre quel était le message de Nam en laissant à la jeune fille son livre racontant la légende de "Hon Vong Phu"

 

Partager cet article

Published by HongTuyet - dans Littérature
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -